FAQ Bagar

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nunc et mi id mauris ornare auctor sit amet ac tellus. Proin imperdiet mattis dignissim. In vitae nulla ac quam tempus auctor.

Phasellus quis sem non nunc vestibulum tincidunt. Fusce pulvinar sapien non dolor tempus, nec volutpat nisi fermentum. Suspendisse id venenatis neque, et facilisis libero. Morbi euismod eu turpis vel sodales. Vestibulum ante ipsum primis in faucibus orci luctus et ultrices posuere cubilia curae;

Nos enduits BAGAR AIRLISS se pulvérisent, avec des machines ayant un débit minimum de 5L/min (4,3L/min pour certains fabriquants) Seul le BAGAR Airliss F peut se pulvériser avec un débit minimum de 3L/min.
Le choix des buses se détermine en fonction du produit, de la machine, de la taille du chantier et du support à enduire. Sur chacune de nos fiches techniques il vous est conseillé des buses en fonction du produit. Le premier chiffre sur la buse correspond à l’angle de pulvérisation, soit la largeur du jet de celle-ci. Généralement il s’agit d’un angle de 5 ou 6 pour les enduits. Les deux chiffres qui suivent, correspondent à l’ouverture qui est en millièmes de pouces. Plus les nombres sont élevés plus on déposera rapidement et en grande quantité le produit. En fonction de la puissance des machines il est recommandé par les fabricants de ne pas excéder certaines tailles de buse pour une pulvérisation uniforme.
Non, à part pour le BAGAR MIX et le BAGAR AIR qui sont les seuls enduits de notre gamme technique formulés pour pouvoir être également appliqués avec une machine Airless. Les autres enduits de cette gamme ne sont pas adaptés à être utilisés dans ce type de machine et risqueraient de les endommager. Ils doivent uniquement être projetés avec des machines à vis (machine à projeter/machine queue de cochon) et des machines à vis en sortie jet plat.
Les enduits en pâte sont des enduits sans prise, ils sèchent par polymérisation c’est-à-dire par évaporation de l’eau contenue dans le produit. Le séchage moyen est de 24 heures mais peut-être supérieur si l’humidité relative du lieu est élevée. Pour améliorer le séchage nous vous conseillons d’utiliser un déshumidificateur.
Oui, conformément au D.T.U 59.1 dans le neuf ou l’ancien, il est conseillé d’imprimer le support avant enduisage avec une impression adaptée à celui-ci.
Le choix d’une impression se fait, en fonction de la reconnaissance du support : - Nature du support - Etat du support - Finition souhaitée Il existe différentes familles d’impression : - Isolante : Elle constitue une pellicule continue s’opposant à l’apparition des taches migratrices (tanin, tabac, café…), ex : BAGAR Himalaya Agua. - Fixante (durcissante et pénétrante) : Elle s’applique sur des fonds pulvérulents et/ou sensibles à la détrempe de l’eau, elle pénètre dans le matériau en durcissant sa surface, ex : BAGAR FIX - Régulatrice d’absorption : Elle facilite la régularité d’application, ex : BAGAR Sous-couche GT - Universelle : Elle est multi-supports et multitâches, ex : BAGAR Prim
Le recouvrement d’un enduit doit se faire seulement une fois celui-ci entièrement sec (au minimum 24 heures) pour un séchage à cœur. Pour ce faire, contrôler le taux d’humidité avec un testeur d’humidité.
Cela dépend des caractéristiques de chaque enduit. Se référer à nos fiches techniques.
Les enduits gouttelettes se font en général avec des machines à projeter (machine à vis) + un compresseur pour un ajout d’air qui permet d’exploser et créer les gouttes qui donne l’aspect souhaité. Il est possible d’obtenir différentes taille de gouttes en réglant le débit d’air, la taille de la buse, et le débit produit. Il est aussi possible de faire de la gouttelette avec un pot à gravité + un compresseur.
Oui, à hauteur de 3% en moyenne ou plus pour les enduits de bandes à joint pour l’utilisation en banjo et bazooka. Se référer à la ficheTechnique
Nom, secteur, mail et téléphone par région et département du commercial à contacter.
Pour les enduits de finition : grain 180 à 240 Pour les enduits de bandes à joint : grain 120 à 180 Pour les enduit garnissant lissage/ garnissant : 120 à 180
- Vérifier que les billes de la machine ne sont pas collées - Vérifier que le réseau électrique est suffisant pour la machine - Vérifier que les filtres de la machine sont enlevés - Vérifier que la buse est adaptée à l’enduit et quelle n’est pas obstruée - Vérifier que les joints de la machine ne sont pas endommagés et qu’elle monte bien en pression.
Vérifier que le réseau électrique est suffisant pour la machine - Vérifier que la buse est adaptée à l’enduit et quelle n’est pas obstruée - Vérifier le rotor stator, il est peux être endommagé ou usé - Selon la puissance de la machine, l’enduit peut avoir besoin d’être dilué (3%max)
Le BAGAR Airliss G est particulièrement adapté à l’application au rouleau