Poser une bande à joint

Vous avez du mal à réaliser la dernière opération délicate, mais nécessaire aux finitions : le jointage ? Alors regardez cette vidéo et appréciez les conseils de notre expert technique, Jérémy Poupart. Il vous fera découvrir la pose de la bande à joint avec Prestonett J rapide, un enduit de traitement de bande à joint en poudre et à prise rapide !

L’étape pour briller lors de la finition de votre chantier : une pose parfaite des bandes à joint.

Avant de terminer vos finitions, il est primordial de mener une étude préalable et de vérifier l’état du support de votre mur : l’écart des plaques ne doit pas dépasser 2 mm. Contrôlez aussi les vis, qui doivent êtres bien enfoncées et quasiment pas apparentes. Sinon rebouchez les trous avec un enduit de rebouchage Prestonett R.

Il existe différents types d’enduits pour le traitement des bandes à joint. Des enduits en poudre ou des enduits en pâte prêts à l’emploi. Le choix de l’enduit dépend de la surface du chantier, de la température et de la rapidité d’exécution.

  • Préférez un enduit à prise rapide s’il fait froid ou si vous devez redoubler vos bandes dans la journée.
  • Choisissez un enduit à prise lente s’il fait chaud et si votre chantier est de taille importante, pour vous permettre un temps de travail plus long.
  • Utilisez un enduit prêt à l’emploi pour un aspect pratique. Il ne nécessitera pas de préparation, et vous pourrez consommer ce dont vous aurez besoin et n’aurez pas d’eau à transporter.

Dans cette vidéo, Jérémy a choisi d’utiliser le Prestonett J rapide, car il aura besoin de redoubler ses bandes dans la journée.

L’application d’une bande à joint au plafond se découpe en 6 étapes bien distinctes.

La première est l’étape de préparation de l’enduit. Si vous choisissez un enduit en poudre, versez de l’eau dans un seau en suivant les proportions indiquées sur le paquet puis saupoudrer l’enduit. Mélangez ensuite au malaxeur jusqu’à obtention d’une pâte homogène et sans grumeaux.

Munissez-vous ensuite de deux lames, l’une de 20 cm et l’autre de 10 cm ainsi que d’une bande papier de qualité pour un meilleur résultat. Mesurez les mètres linéaires des bandes de papier et découpez les en amont. Cela vous permettra de gagner du temps et de moins vous fatiguer. Jérémy, notre expert et conseiller technique nous livre son astuce : humidifier les bandes et les égoutter pour permettre un collage plus facile et plus rapide.

La troisième étape consiste à beurrer les bords amincis. Repérez dans un premier temps l’axe de vos plaques, puis pliez la bande dans le sens du pliage – c’est-à-dire en 2, à l’horizontal. Cela vous permettra d’avoir un bon positionnement immédiat. Placez ensuite la bande contre l’enduit et serrez-la pour éliminer l’excédent d’enduit.

Appliquez tout de suite après une seconde passe frais dans le frais. Travailler à deux simplifie la pose des joints au plafond, mais si vous êtes seul, n’hésitez pas à accrocher le rouleau de bande de papier à l’escabeau pour faciliter son déroulement. 

Laissez ensuite sécher le temps indiqué sur l’emballage de l’enduit.

Pour finir, recouvrez la bande d’une passe de finition plus large que la couche précédente. Attention, si vous avez en face de vous deux matériaux différents, vous pouvez combler les trous en utilisant du mastic acrylique pour des raccords avec du béton ou tout autres matériel.

Après le séchage, poncez au papier de verre grain 150 – 180. Utiliser une ponceuse électrique à bras vous facilitera le travail de ponçage. 

Dernière étape : dépoussiérez. Vous avez alors devant vous un enduit plein, lisse et sans retrait ! Et vous pouvez dès à présent à l’étape de la peinture !